Définition de ma Wicca

En date du 14 mars 2012

Cette semaine est une semaine de prises de conscience, de décisions importantes dans le cadre de ma vie spirituelle. J’ai choisi d’avancer sur des bases plus solides, qui me conviennent mieux qu’une impression générale qui me posait certains problèmes. J’étais déjà éclectique mais je ne l’étais pas assez, je me suis enfermée dans des impressions que j’ai choisi de balayer. Aujourd’hui je peux avancer.

C’est pour cela que j’ai jugé utile de doubler la page « Définition générale de la Wicca » par un article « Définition de ma Wicca». Mes considérations personnelles et particulières enrichissent et diffèrent parfois des conventions traditionnelles. Néanmoins je reste bien wiccane.

Quelle est donc ma Wicca ?

Les divinités :

Je crois toujours en la Nature, en cette chose que j’appelle Divin ou Univers. La Nature englobe tout ce qui existe de visible et d’invisible. Cette énergie se déclinent deux fois, une fois entre une partie mâle et une partie femelle, et une autre fois entre le sombre et le clair. Cet Univers est soumis à des mouvements perpétuels, à des cycles qui font sa richesse et son évolution.
Au sein de cette énergie divine de la Nature, tout vit : êtres-vivants physiques et entités (dieux, éléments, esprits, etc.). Les objets n’ont pas de vie à proprement parler mais vivent énergétiquement à travers les symboles et l’usage qu’en font les êtres-humains et à travers le fait qu’ils appartiennent à l’ensemble de l’Univers.

La Grande Déesse est pour moi un ensemble de Déesses. Elle n’est pas un être à part entière mais un ensemble. Si je m’adresse à elle, c’est comme si je m’adresse à un groupe. C’est comme si je disais : ‘Déesses, c’est à vous toutes que je m’adresse. Energie féminine de l’Univers, c’est à toi que je m’adresse.’
Le Grand Dieu représente la même chose. Ce n’est pas une entité, c’est un ensemble de dieux qui sont chacun une entité distincte de l’autre et qui forment un ensemble. Quand je dis ‘Grand Dieu’ c’est comme si je m’adressais à tous les dieux et que je disais : ‘Dieux, c’est à vous que je m’adresse. Energie masculine de l’Univers, c’est à toi que je m’adresse.’
S’adresser à ces ensembles est un mode de communication plutôt flou. Mais j’ai déjà été écoutée de cette manière. Seulement, désormais, j’ai choisi de me centrer sur un Panthéon de déesses et de dieux patrons, comme interlocuteurs et relations privilégiés. Le Grand Dieu et la Grande Déesse, dans mon état d’esprit actuel, ne pourront être interlocuteurs que lors de la célébration des rythmes de la Nature (Litha et Yule plus précisément), là où tout ce qui est englobé par le Divin joue un rôle et où l’individualité n’est qu’un détail – cycles liés aux aspects sombres et clairs, à la lumière et à l’obscurité. Les autres aspects du cycle naturel sont liés à des divinités précises au sein de mon Panthéon. Je détaillerai cela dans quelques minutes.
Voilà pour le rapport à la divinité.

Mes Dieux et Déesses patrons sont : Hécate, Gaia, Némésis, Brigid, Abundantia, Lugh, Cernunnos, Hadès, Odin, Pan. Ils représentent chacun un aspect important pour moi et on déjà eu des contacts avec moi dans l’avant-Wicca d’aujourd’hui. Ils sont mes guides spirituels.

Règles de conduite :

Ma règle est ‘Tant que tu ne fais de mal à personne, fais ce que tu veux.’ Je ne chercherai donc pas à faire le mal. Seulement, je ne suis pas adepte du conseil ‘Si on te frappe, tends l’autre joue’. S’il on me fait du tort et du mal, je riposterai sans aucun remord. Je ne suis pas du genre à me faire piétiner impunément.

J’abandonne le ‘Rede Wiccan’ dont les règles me paraissent obsolètes voire fantasques. J’ai un propre code d’honneur qui est lié à un respect de moi-même et des autres (tant qu’ils ne me veulent pas de mal). Je me suis fait tellement de tort à certaines périodes noires de ma vie que j’ai jugé nécessaire de transcrire ce respect envers ma vie et celle des autres.

Les célébrations de cycles :

Les Sabbats sont très importants pour moi. En effet, je ressens les cycles de la Nature et leur influence, comme je ressens les cycles lunaires et les cycles de mon propre corps.

Chaque Sabbat à une signification particulière qui me parle. Pour résumer cela se passe ainsi :

Yule (dédié à la Nature) : Au cœur de l’hiver et de la mort, des ténèbres qui affectent la Nature (mais pas que : la vie existe encore, sous d’autres formes, sous forme ralentie, ou adaptée), l’espoir se réveille. Alors que la nuit est la plus longue, le 21 décembre, la Déesse Mère donne naissance au Dieu Soleil. (Aspects généraux ‘Grande Déesse’ et ‘Grand Dieu’ car vénération d’un grand cycle de la Nature). La lumière va prendre le pas sur l’obscurité, mais l’obscurité est actuellement dominante.

Imbolc (dédié à une Déesse : Brigid) : La vie continue de reprendre peu à peu mais c’est encore l’hiver ce 1er février de l’année. Ce sabbat est lié, depuis que j’ai commencé la Wicca, à une Déesse qui est l’une de mes patronnes : Brigid. C’est le moment de l’année où il est temps de lui demander d’emporter les doutes, les maux physiques et moraux au loin et de nous apporter sa lumière. C’est un sabbat que je lui dédie. L’aspect masculin n’a pas de rôle particulier dans ce sabbat.

Ostara (dédié à deux Dieux : Gaia et Cernunnos) : C’est le printemps, on est le 21 mars, les bourgeons ont donné les premières feuilles, si tout va bien les oiseaux sont de retours, les fleurs s’ouvrent. L’hiver nous a quittés et la chaleur commence à revenir. Tout ce qui n’est pas mort à Samhain s’éveille à nouveau. C’est la Nature qui fait son œuvre à travers un éveil de Gaia et de Cernunnos qui ont dormi depuis Samhain.

Beltane (dédié à deux Dieux : Gaia et Cernunnos) : C’est le 1er mai. C’est la fête de la fertilité. La Nature s’est complètement éveillée, les fruits, les petits, tout est là ou en formation. C’est la Terre qui est généreuse. Gaia s’unie à Cernunnos, la Mère-Terre avec le Père de la Nature. Oui c’est ainsi que ce sabbat me parle le mieux, beaucoup mieux qu’il a pu me parler jusqu’alors quand je cherchais à le voir avec les figures du Grand Dieu et de la Grande Déesse qui représentent plus une évolution entre ténèbres et obscurités via l’union des énergies mâles et femelles dans leur généralité. Ils ne collent pas au cycle terrestre car ils ne sont pas que cela.

Litha (dédié à la Nature) : le 21 juin, c’est le solstice d’été, le moment où la lumière est plus forte que les ombres. C’est le sabbat de ma dédication à la Nature, à la Wicca. Cela fera deux ans cette année que je me suis dédiée et trois ans que je parcours ce chemin. Mais bon, là n’est pas la symbolique profonde de ce sabbat ! Litha est une fête qui concerne le Grand Dieu et la Grande Déesse, c’est là où les aspects clairs sont exacerbés, où tout est au plus brillant. C’est l’été. Il s’agit de célébrer la lumière. C’est le sabbat qui s’oppose à Yule, ils forment tous deux un passage d’influences.

Lughnasad (dédié à un Dieu : Lugh) : Lugh, le grand soleil, le sage et le guerrier, celui qui règne. Le 1er août est son sabbat. C’est le moment où il est le plus impitoyable et le plus bienfaiteur. Sa grandeur nourrit la Terre, permet aux récoltes de mûrir. Mais il est aussi impitoyable car sa grandeur peut également tuer, provoquer des sécheresses et autres. C’est un moment de communion intense avec l’aspect mâle et solaire de sa divinité.

Mabon (dédié à deux Dieux : Gaia et Cernunnos, peut être Pan et Abundantia) : C’est le 21 septembre, équinoxe d’automne, les fruits ont mûris, sont récoltés ou vont être récoltés. L’union de Beltane a été cultivée et apporte aux hommes ce qu’elle doit apporter. La Terre qui a fleuri, procréé, mûri est maintenant récoltée. Gaia et Cernunnos nourrissent leurs enfants et c’est le moment de leur rendre hommage. De rendre aussi hommage à nos propres récoltes (au sens figuré ou propre). Bien que comme Yule, Litha ce soit un sabbat concrètement lié à un cycle lié à la lumière et aux astres, je ne parlerai pas de Grande Déesse et Grand Dieu car je le vois dans la continuité d’Ostara, de Beltane et de Lughnasad. Pan et Abundantia peuvent intervenir dans la dimension joyeuse qui accompagne les récoltes et dans le sentiment de profusion.

Samhain (dédié à Gaia, Cernunnos, Hadès et Hécate) : En ce 31 octobre, Gaia et Cernunnos ont donné tout ce qu’ils avaient à donner. Ils sont épuisés et s’enfuissent dans un sommeil profond. La Nature dépéri peu à peu. Hadès, le dieu des morts s’empare de la Nature. Hécate, déesse des ombres nous guide à travers les nuits et les glaces. Hadès et Hécate deviennent mes guides lors de cette période.

Cela fait deux sabbats liés à la Nature dans sa globalité, liés aux aspects sombre et clairs qui gouvernent ces sabbats de Yule et de Litha
Six sabbats liés à une ou plusieurs divinités : Imbolc, Ostara, Beltane, Lughnasad, Mabon et Samhain.

La célébration des sabbats est très importe dans la Wicca. C’est parce que je vois encore en eux cette succession de cycles qui trouvent un sens que je peux me dire encore wiccane. Mais pas seulement, tout ce que j’ai dit jusqu’alors, avec mes variantes y contribue aussi.

Tout à l’heure je parlais de cycles lunaires. Je les célèbre aussi mais moins assidûment que les sabbats. Parfois j’en ressens le besoin, parfois je ne le ressens pas.
Hécate représente à elle seule les trois aspects lunaire. Elle est la Nouvelle Lune, la mort et la renaissance, la vierge grandissante, la plénitude de la femme à la pleine Lune (pas forcément mère, ou alors mère de celles qui la vénèrent), puis la vieille sage qui précède la Nouvelle Lune. C’est elle que je vénère(rai) lors de mes esbats. Vénère(rai) car je lui rendais déjà hommage aux pleines lunes et aux nouvelles lunes, mais le dernier esbat que j’ai posté (ce mois-ci) rend plutôt compte d’une vénération envers la Déesse-Lune, un ensemble de déesses-énergies-lunaires plutôt qu’à ma divinité patronne.
Quelque fois, j’ai eu des contacts avec Isis et Artémis. Artémis, la Lune sombre, sauvage et farouche. Energie plutôt violente et sombre qui indique inflexiblement la route à prendre. Isis la déesse de pleine Lune, la mère de la Nuit.
Voilà pour les esbats.

A propos de mes cycles personnels évoqués également avant les sabbats. Eh bien je ressens un cycle naturel en moi-même lié à mes menstruations. La chose est plutôt simple à résumer à partir d’une longue observation des choses. A ma nouvelle lune, mes lunes de sang, la renaissance de mon corps de femme, je me sens proche de mes deux patronnes sombres : Hécate et Némésis. Bien que, jusqu’à présent et je pense que cela continuera ainsi, je dédie mes lunes de sang exclusivement à Hécate. En effet, Némésis fait l’objet d’une vénération plus distante à l’heure actuelle qui entre en scène lorsque mes passions sont exacerbées : colère, peur, haine. Hécate m’apprend à me canaliser, à user de manière constructrice de mes aspects sombres. Némésis a plutôt tendance à les exacerber, à en faire une masse d’énergie destructrice qui m’empêche de réfléchir et qui fait beaucoup de dégât. Pourquoi en faire l’une de mes patronnes alors ? Parce que c’est une part du sombre qui est là et qui, comme le reste, mérite attention. D’autant plus que c’est comme si je sentais qu’elle réclamait mon attention à chaque fois qu’elle est présente.
Puis les lunes de sang s’estompe, les aspects sombres sont bien entendu toujours accessibles mais moins présents naturellement. Je me sens ‘enfant’, c’est-à-dire que j’ai tendance à voir les choses de manière plutôt optimiste, à déborder d’imagination et à être moins sérieuse. Au milieu du cycle je me sens pleinement femme, je suis plus posée, plus énergique et réactive. Puis je me sens ‘vieillie’, je suis plus ouverte à la réflexion, à la spiritualité (c’est ce qui se passe en ce moment même, en cette semaine, où j’écris cette article). Je ne me dirai pas plus sage car je doute de pouvoir prétendre l’être.

Les questions de divinités, de règles de conduite et de cycles ont été abordées. Que reste-t-il ? La magie, les symboles et la vie après la mort.

La Magie

Je crois bien sûr en la magie et je la pratique. La magie est la manipulation des énergies qui sont en nous et autour de nous. Je vous renvoie à la page ‘Définition de la Magie’ qui explique comment je conçois son fonctionnement, quelles sortes de ‘règles’ existent et de quelle manière il et possible de procéder.
Néanmoins j’affirme plusieurs choses importantes qui résument mes conceptions.
L’outil en magie c’est notre esprit, notre propre volonté. Le matériel utilisé n’est qu’un support à l’esprit, il n’est pas indispensable.
La magie n’est pas le premier recours mais le dernier. Elle sert à donner une impulsion à nos actes physiques et non à faire les choses à notre place. Il faut donc agir physiquement, puis énergétiquement si c’est nécessaire.
Tout acte magique peut avoir des conséquences néfastes. D’abord parce qu’une erreur de visée dans la représentation mentale ou verbale de ce que l’on veut peut provoquer des catastrophes ou tout à fait l’inverse de ce que l’on désire. Et puis je pense que l’Univers peut très bien se jouer de nous et se venger de ce que l’on fait soit parce que le doute, la peur, ou la colère peuvent influencer des choses que l’on ne voulait pas influencer, mais aussi parce que les entités qui nous prêtent leur énergie (si l’on passe par le biais des entités et non par notre énergie propre) possèdent une conscience et ne sont peut être pas en accord avec ce que l’on fait d’elles.

Les symboles

Les symboles ont une importance particulière pour moi.

J’utilise les runes, qui peuvent servir à affirmer des volontés magiques. Quand je trace Isa, je sais que je souhaite la constance. Quand je trace Othala, je sais que je souhaite détruire tout ce qui nuit à l’équilibre. Quand je trace Fehu, je sais que je souhaite le contentement. Ce sont des notions vagues qui demandent d’être précisées et orientées mais une rune est un support de conscience et un sceau énergétique puissant.

Le pentacle est la représentation de la quintessence, l’équilibre qui baigne le monde.
Dans le cercle c’est un symbole de protection incarné par les quatre éléments + le cinquième qui est leur synthèse et qui représente l’esprit et la conscience de toute chose.
Hors du cercle c’est un symbole énergétique important. En effet, j’ai remarqué qu’à force de porter tous les jours le même bijou il se chargeait de ma propre énergie et que je pouvais l’utiliser pour des travaux énergétiques divers en dehors d’un rituel classique (apaiser des maux de tête, de ventre, d’articulation chez d’autres personnes par exemple).

La triple lune )O( représente pour moi Hécate. Le Ŏ (avec un arc de cercle au-dessus) représente Cernunnos.

Le triskel représente pour moi un équilibre entre les choses du monde (adaptable à plusieurs notions).

La triqueta représente l’unité entre l’énergie, l’esprit et le corps chez les êtres-vivants du monde physique.

La Vie après la mort

En ce qui concerne la vie après la mort. Je crois en la réincarnation. Pas de paradis, pas d’enfer.
Les âmes après avoir quitté leur corps partent dans l’astral se ressourcer de leurs vies terrestres et préparer leur future incarnation. Certaines âmes peuvent rester à proximité du monde terrestre pour donner des conseils à ceux qui sont encore en vie, ces entités que j’appellerai esprits peuvent communiquer avec les vivants et jouer le rôle de gardien. (Le rôle de gardien pouvant être assumé par toute sorte d’entité.)
Toujours est-il que je ne pense pas qu’une âme reste éternellement piégée dans le monde terrestre ou reste éternellement isolée dans le monde astral. Elles suivent un cycle de réincarnation.

48 commentaires pour Définition de ma Wicca

  1. seranill dit :

    excelente explication ^^
    je suis moi même wiccan

    si tu souhaite parler

    antinoos44@hotmail.fr

  2. Florence dit :

    Bonsoir, tout d’ abord merci de bien vouloir partager toute cette beauté, je suis émerveillée de trouver que l’on peut ressentir la même chose que moi! Je ne suis pas wiccane car encore musulmane ( convertie) mais depuis un certain temps je ressent ce  » besoin » de revenir a la source , cette authenticité me touche particulièrement car petite déjà je ressentais très fortement cette force , en la nature et en moi… Que j’ai renié par la suite pour me convertir a l’islam. Apres une dizaine d’ années de haut et de bas je n’en peux plus de ces  » carcans  » mental que je me suis obligée a suivre , je ne veux pas croire que si on choisi sa voie on est forcement mauvais, bien au contraire, mais cette peur est toujours là, raison pour laquelle je ne quitte pas cette religion. Je t’envie , pour moi cette « philosophie  » est la plus belle et un retour aux sources, vous êtes pour moi comme le pays de mon enfance perdue … Désolée de m’être épandue , je te souhaite de bien belles choses. Amicalement. Florence.

    • Salvaquaria dit :

      Tu n’as pas à t’excuser d’avoir parlé (de t’être épandue) 🙂 Ca fait plaisir de voir que les visiteurs de ce blog se sentent assez en confiance pour discuter de leurs chemins personnels à la suite de mon propre témoignage.
      Je te souhaite également de belles choses et la chance de pouvoir suivre la route qui te correspond le mieux. C’est très important 🙂
      Amicalement,
      Salvaquaria.

  3. Alexia dit :

    Bonjour, je suis vraiment émerveillée de voir qu’il y a des blogs concernant la Wicca qui sont actifs aujourd’hui.
    Est ce que vous pensez qu’il serait possible que nous communiquions. Si oui, merci de répondre à cet artcle, je vous donnerais mon adresse e-mail

  4. miss dit :

    +la wicca existe vraiment en vrai ??

    • Salvaquaria dit :

      Drôle de question… Ce blog n’est pas un roman mais le partage de ma foi… C’est comme si tu demandais à un Chrétien : « waw ! Jésus existe vraiment en vrai ? Et Dieu aussi ? » Très sincèrement je te répondrai oui, mais ceux qui ne partage pas cette spiritualité pourraient soit être indifférents à cette question soit lui donner une réponse éminemment négative…
      Maintenant si tu poses cette question parce que tu as eu un aperçu de la wicca dans un livre ou dans un film, ne t’arrête pas aux images que tu as pu voir ou lire… La fiction c’est la fiction et la réalité est la réalité. Les deux sont TOUJOURS très différent sur la forme, mais aussi sur le fond à certains égards…

  5. miss dit :

    pourrai-je avoir ton email si sa ne te dérange pas car la wicca m’intersses mais je ne connais pas cette  » religion  » ou cette croyance et j’aimerais en savoir plus

  6. Sylvie TM dit :

    Merci d’être là… vous arrivez à point dans ma vie en ce moment…drôle d’adon non?!

  7. Dalia dit :

    Je suis heureuse de voir un blog sur la Wicca aussi complet . J’ai souvent de la misère a trouver des sites ou les informations ont l’air véridique , je m’intéresse énormément a la Wicca depuis longtemps mais j’ai de la misère a trouvé de la documentation . Si vous pourriez me donner un peu de votre temps pour m’écrire sa serai agréable . Mon email est daliavallee@live.fr

  8. veksielunae dit :

    Ton blog est un petit bijou . Je suis debutante dans la wicca j ai fait mon engagement personnel il y a peu je suis donc en pleine phase d apprentissage . Je tiens a te feliciter tout particulieremnt car tu as vraiment su te créer ta propre wicca et je dois avouer que tu es la première que je lis qui ai su adapter ses besoins réels a la wicca les autres blogs se contentant de reprendre les principes « traditionnelles » et de les adapter légèrement a leur sauce. C est un vrai plaisir que de te lire et je reviendrai souvent devorer tes ecrits . Blessed be

  9. Krado dit :

    Je ne crois absolument pas aux dieux tels qu’on les décrits (éminence dans les cieux blablabla) ni aux forces supérieures (encore blablabla) mais j’avoue avoir été touchée par ton blog, que je trouve au final pas si blablabla que ça 🙂 Juste quelques questions, le respect de soi, des autres, de la nature, doit forcément passer par une « religion »? Ne peut-on pas être athée et respecteux? La liberté n’est-elle pas contradictoire avec la religion?
    Merci! 🙂

    • Salva dit :

      Bien sûr que non, ces moralités sont universelles et n’appartiennent pas seulement à la Wicca ! On peut être athée, musulmans, chrétien ou autre en respectant ces idéaux ! Je devrais même dire, peu importe la foi, on devrait avoir ces valeurs morales en soi… Mais c’est un autre débat…
      La manière dont je les mets en avant est lié au fait qu’elles sont inscrites dans ma manière de vivre ma foi.

    • Salva dit :

      Quant à la liberté, est-elle contraire à la religion ?
      Dans le cas où il y a un DOGME je dirais OUI…
      Mais le principe de la Wicca c’est d’abord de ne pas avoir de dogme. Et le principe de la Wicca éclectique par rapport aux traditions établies, c’est qu’il n’y a pas d’autre cadre que le socle des valeurs que vous évoquiez plus haut, ainsi que la croyance en les forces divines primordiales et autres bases que j’évoque dans l’article qu’est ce que la wicca.
      Les seules contraintes sont celles de la morale… le reste se fait dans le choix et le vécu… Avec LIBERTE, avec ce que notre COEUR nous dit, la foi se vit en soi avant toute chose, et je pense que c’est universellement vrai, même la foi en le ‘rien’ de l’athée… Et c’est cette liberté que je partage sur ce blog… sans chercher à dire que je suis mieux que tel ou untel bien entendu ! On est libre de choisir un culte, même s’il est dogmatique… Tant qu’on s’y reconnait et qu’on s’y plait… tant qu’on est conscient d’avoir eu le choix, où est le problème ? Si le choix est conscient et volonté, n’est-on pas libre de l’avoir fait ?

  10. ESAWEN dit :

    Une vraie bouffée d’oxygène ce blog, merci beaucoup de voir autant de personnes avec la même façon de voir les choses, on se sent moins “extra terrestre”.
    🙂
    L’échange et si enrichissant… intérieurement.

  11. Marj dit :

    merci pour ce blog, j’avoue que je me sens isolée dans mon monde et sans trop de savoir. j’ai besoin de quelqu’un pour me guider et a qui je peux parler . si ça vous dis, je laisse mon mail. 🙂 merci .

    • Salva dit :

      Je veux bien répondre à certaines de vos questions, mais pour ce qui est de vous guider je ne pense pas être la mieux placée, pour des questions de temps, mais aussi surtout parce que je ne me sens pas l’expérience nécessaire. Cela fait seulement 5 ans que j’explore la wicca. C’est peut être beaucoup à vos yeux mais pas aux yeux d’une vie.
      🙂

  12. Le goff Christelle dit :

    Bonjour et merci pour votre blog…il est une source d information très enrichissante. Je ne me considère pas comme wicca mais voilà des années que j apprend seule, je lis, me documente et confronte les différentes informations. Cependant je n ose me lancer seule dans la « pratiques »:ceremonies et autres, pourtant tous les signes m y appellent! Le fait de voir que vous avez l air d y arriver très bien m encourage à me lancer. Je souhaiterai correspondre avec vous sur certaines choses écrites sur votre blog. Par exemple quand vous parlez de « contact » avec certaines divinites…si le temps ne vous manque pas. A bientot

  13. OLIVER MARCEL dit :

    Je suis un ancien maitre d’un cercle de la wicca et j’ai formé un grand nombre d’adepte,
    la chose que je peut dire ce jour 60% on réussi leur vie ,les autres n’on jamais suent dépasser le doute, ou d’utiliser seulement le présent {ici et maintenant} qui est le seul mode agissant car en
    wicca aucunes prière de demande en mode futur ou passé est exaussé .
    la règle d’or je participe à continuer la création de l’univers et je fabrique mon destin tout est dit
    ODHON

    • Salva dit :

      Je ne suis pas tout à fait d’accord… Vous dites qu’on ne peut pas penser au futur tout en se construisant au présent ? Mais c’est difficile de se construire sans but non ?
      Je ne pense pas que projection sur l’avenir soit incompatible avec le présent… 1. d’abord parce qu’en ayant un but on sait dans quelle direction aller. 2. penser à l’avenir n’empêche nullement une forme de Carpe Diem… Si on prend l’exemple de la roue de l’année : elle est rythmée de huit sabbats qui sont des temps forts, des étapes dans le cycle des saisons et de la nature. La manière dont je le vis en tant que Wicca est sous le signe de cette pause bénéfique. Mais les sabbats nous rappellent aussi que le temps avance, la roue tourne interminablement et on est sans cesse renvoyé à la progression du cycle. Si je transpose cela à la vie individuelle de chacun, je pense qu’il est possible de se vivre pleinement tout en s’édifiant vers un avenir… et dans ce travail mes dieux sont là, à mes côtés, et m’aident à avancer.
      Je ne sais pas si j’ai bien saisi votre propos, mais c’est cela qu’il m’a inspiré…
      Après comme chacun le sait il y a autant de possibilité de vivre sa spiritualité qu’il y a d’êtres… Il n’y a pas de recette type, chacun son rythme et chacun son horizon non ? 🙂

  14. Kemy dit :

    Wow… Je suis passée par plusieurs religions au cours de ma courte vie actuelle, le christiannisme, l’hindouïsme, et une amie m’a parlé des wiccanes. Après un certain scepticisme de ma part, j’ai voulu commencer à me renseigner et je suis tomber sur ton blog. J’ai presque l’impression que c’est le destin qui m’a mise sur la voie de cette religion, depuis mon enfance je ressens une sorte de connexion avec des esprits, même si on me prends rarement au sérieux quand j’en parle, beaucoup de proches m’ont demandé de venir chez eux uniquement pour vérifier si leur maison était habitée par quelqu’un, quelque chose, d’autre qu’eux. J’ai toujours eu un lien étroit avec la nature, et après avoir lu tout ce que tu as écris sur le (la ?) Wicca, je commence à envisager un apprentissage, j’ai l’impression d’avoir trouvé ma religion, ma croyance, ma voie même si j’ose dire ! Un grand merci !

  15. Charline dit :

    Bonjour,

    Je suis tombée sur votre site apres quelques petites recherche pour me documenter a ce sujet, et je dois avouer que ca m interesse beaucoup et j aimerais que nous puissions communiquer, histoire d en savoir un peu plus.

    Charline.

  16. REPPERT Nella dit :

    c’est super instructif et cela correspond à ma vision de vie ,je pense avoir utilisée la magie dans une autre vie mercie, à vous belle âme
    Nella

  17. Damian dit :

    Bonjour je voudrais juste vous posez quelque question
    J’ai entendu parlé de la wicca par des amis , l’un est persuadé par son authenticité et embrasse cette idéologie et l’autre par contre parle de satanisme , polythéisme voir de « démons » , je suis assez sceptique donc j’ai cherché a en savoir plus par moi même et je suis tombé sur votre blog , ce que j’aime c’est l’aspect spirituel , le fait d’etre reconnaissant pour les bienfaits de la nature .
    Que se passe t-il quand on meurt ?
    va t-en dans le royaume d’hades comme quand il s’empare de la nature ?
    Comment prier c’est divinités ?
    y a t’il des groupes en france ?
    et enfin pour etre officiellement wiccan es ce qu’on doit passez par une étape spécifique ?
    désolé pour toute c’est question mais je suis a un moment de ma vie ou je recherche la vérité en ce monde
    Je vous remercie et tres bon blog au passage

    • Salva dit :

      Vous recherchez la vérité en ce monde : mais qui détient la vérité du monde ?
      Personne.
      Nous percevons notre vérité, une vérité personnelle qui est différente de celle du voisin. Même en cas de religion à dogme il y a toujours des divergences légères entre les interprétations.
      Vous recherchez la vérité, mais je ne peux pas vous l’offrir, je ne peux que vous faire part de ma perception des choses.

      Je pense que quand nous mourons, notre âme quitte l’ici-bas pour rejoindre l’au-delà, le monde astral. Dans cet endroit, l’âme se ressource et fait le point sur ses différentes incarnations pour juger du chemin qui lui reste à parcourir avant de devenir une entité pleine et entière et rejoindre la conscience de l’Univers. Si nous passons par le royaume d’Hadès ? Je vénère Hadès dans mon Panthéon en tant que dieu de la justice et de la mort. Si son domaine existe, je pense que oui, ce peut être un endroit où certaines âmes vont se ressourcer… mais en fin de compte, il existe tant d’avatar de la déité qui tient un royaume des morts… L’âme humaine peut-elle concevoir un espace à la multiple et unique ? Je pense que ce concept nous échappe, mais que chaque divinité a son domaine tout en ayant le même…

      Comment prier ? Le plus simplement du monde… J’ouvre mon coeur aux dieux et je m’adresse à eux. Parfois j’allume une bougie, de l’encens, parfois pas. Parfois je suis assise, d’autres fois debout, d’autres fois simplement heureuse, d’autres fois en peine… Je prie… comme tout le monde peut prier son Dieu, mais moi ce sont mes dieux.

      Il y a des groupes wiccan en France mais je ne les connais pas.

      Apprendre, avancer, se faire son idée, tracer sa voie auprès du Dieu et de la Déesse ou auprès de dieux plus spécifiques.
      Il y a la fameuse dédication, acte de foi exécuté par le pratiquant pour se dire : je suis wiccan. En somme il n’y a que ça. La wicca se vit intimement, en groupe parfois, mais surtout intimement. A-t-on réellement besoin d’un rite de passage ? Oui : pour soi, pour sa confiance, pour son engagement. Mais c’est surtout qu’un jour on a posé un pied sur cette voie et on s’est simplement senti wiccan…

  18. Meïkia dit :

    Très belle approche ! Et très bien expliqué.
    En effet mon approche de la Wicca n’est pas la même que la tienne mais ce fut un plaisir de lire ton implication et ta perception des choses.
    Peut-être aurons-nous l’occasion d’échanger un de ses jours ?

    • Salva dit :

      Avec plaisir 🙂 Je devrai être plus disponible. Peut être m’avez vous écrit sur ma boîte mail, il faudrait que j’aille voir.

  19. louisdu43100 dit :

    J ai lu ta wicca . Et je comprend tes pratque . Tu dis que tu appaise les douleur avec tes mais je fais dememe ais de la magie ?

  20. louisdu43100 dit :

    J ai lu ta wicca . Et je comprend tes pratque . Tu dis que tu appaise les douleur avec tes mais je fais dememe ais de la magie ? Je ve commentcer le wicca . Mais ais reserver au femme ?si non je suis un ados es que je peut pratiquer j aime la nature . Si tu veux me parler je te donne mon adresse email . louis.9341@gmail.com

  21. Morrigan dit :

    Bonjour et félicitations pour ton blog. Je suis toute nouvelle wiccane solitaire (depuis l’Esbat du 9 au 10 septembre) et je partage beaucoup de tes points de vue. Sois bénie.

  22. Lopez dit :

    Merci à toi pour ton blog. Je me reconnais dans tes propos ça me rassure beaucoup car j’ai souvent l’impression d’être perdue. Sois bénie !

  23. Nina dit :

    Pour commencer bonjour 🙂 je trouve très intéressant le point de vue de la Wicca. Je crois en la nature, l’énergie, les cycles, en cette façons de vivre et de penser. J’aimerais avoir plus d’information sur ta pratique « au quotidient » ou sur les éventuels ouvrages, livres que tu pourrais me conseiller.
    Merci d’avance et pour ton blog 😉

  24. Amy dit :

    Une énergie de bien être reigne ici….. J’ai moins le sentiments d’être seul . Je me retrouve en toi enfaite , les multiples divinités sont pour moi les multiple facette d’un même diamant que j’honore.

    Sincerement

  25. carda dit :

    c est avec intérêt que je parcoure ton blog …je touche du bout du doigt un univers qui m attire merci de ces conseils de cette façon de penser .aujourd’hui hui une page s ouvre elle est que le début du livre de ma vie . soie bénie

  26. stojanovic rian dit :

    bonjour je me présente je suis Brian sorcier wiccan et j’aime bien ta définition de la wicca moi je pense que la déesse et partout elle et l’eau que on boit et la la terre elle et la lune le dieu le soleil les animaux pour moi être wiccan c’est avant tout respecter la nature et le dieu et la déesse et notre propre magie en nous et aussi nos ancêtre et les sorcière du moyen âge

  27. Stéphane dit :

    Bonjour a toi soeur wiccane, ton article est fort intéressant mais je pense que certaines choses que tu dis ne sont pas totalement dans mes croyances… Pour ma part je ne demande qu’à gaia et Lucifer en toute circonstance. Et oui la magie existe vraiment… Tu ne peux faire le mal a une personne directement puisque tu le demande au dieu directement qui juge eux même ce qu’il doivent faire ou non… Des choses sont interdites aussi quand tu demande. La magie peut agir très rapidement ou très lentement… Mais cela peut fonctionner comme le génie de la lampe… Maintenant si c’est pour faire le bien autour de toi pourquoi ne pas les appelé directement puisque l’on sait comment faire…

  28. Mados dit :

    Je suis depuis longtemps intéresser par ce sujet , j’aimerais consulter un livre pour approfondir mes connaissances , pourriez vous me guider dans ce choix ?
    Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s